02/05/2020

Le bilan réalisé du 02 au 03 avril 2020 avait pour but de vérifier le bon fonctionnement de la station d’épuration de SAINT JEAN DE CEYRARGUES, de définir les charges reçues par la station et de déterminer les rendements épuratoires.
Les concentrations au rejet ainsi que les rendements épuratoires respectent les prescriptions de l’arrêté préfectoral de la STEP mais également la réglementation Européenne avec l’arrêté ministériel du 21 juillet 2015.
CONCERNANT LES RENDEMENTS EPURATOIRES
La pollution carbonée est bien éliminée, avec des rendements supérieurs à 90 %.
Le rendement épuratoire sur les MES est excellent avec 96,7 % d’abattement.
Concernant la pollution azotée, le rendement sur l’azote Kjeldhal est également excellent avec 94 %.
Toutefois la concentration en Nitrates reste élevée en sortie station, ce qui s’explique par le type de procédé utilisé à "filtres plantés de roseaux" sur cette station d’épuration.
On note également un rendement faible sur le phosphore total (23,4 %).
CONCERNANT LES CHARGES HYDRAULIQUE ET ORGANIQUE
La charge hydraulique représente 19,4 % et la charge organique 22,0 % de la capacité nominale de la station d’épuration.
Le volume journalier relevé du 02/04/2020 (10h00) au 03/04/2020 (10h00) a été de 17,5 m3.
Le volume nocturne : 7,4 m3, représente 42,3 % du volume journalier.
CONCERNANT LES PARAMETES DE FONCTIONNEMENT ET D’EXPLOITATION
La station d’épuration est bien entretenue.
Elle a fonctionné normalement pendant toute la durée de la mesure. Il n’y a pas eu de by-pass observé durant le bilan.
L’effluent brut était relativement classique d’une eau usée de type domestique, avec néanmoins une concentration assez faible en matières en suspension.
Les compteurs de bâchées des deux étages sont hors service.
Les lits des roseaux sont chargés en mauvaise herbes.
On note la présence d’algues dans le canal de comptage en sortie station. Néanmoins, l’effluent rejeté était de bonne qualité visuelle.


step.PNG