17/12/2019


Le croiser dans le village, bavarder un moment avec lui, était un grand plaisir pour beaucoup. Mémoire du village : il connaissait une foule d’anecdotes sur la vie d’autrefois qu’il aimait partager…qu’on aimait écouter.
Et quand, ces derniers mois, malade ou fatigué, nous ne le voyions plus aller à son jardin ou à la bibliothèque, tout le monde s’en inquiétait et demandait des nouvelles.
C’est lui qui, en 2010, a motivé la municipalité pour rallumer le four à pain communal que nul, pas même lui, n’avait vu fonctionner…. C’est lui qui, pour la circonstance, a pétri et cuit cette toute première fournée, fort de sa brève et ancienne expérience  de boulanger. Fournée qui allait bientôt être suivies de beaucoup d’autres.  Membre actif de l’association « Les Amis de St Jean » il a participé à la naissance et à l’organisation de la fête annuelle « autour du four » qui voit, depuis quelques années, le village se réveiller, par un beau dimanche de juin, au son de la musique et dans une bonne odeur de pain chaud.
Ces dernières années, il avait passé le relais mais contribuait à sa manière et n’aurait jamais manqué ce moment précieux pour lui.
Originaire d’Euzet, il aimait les gens, il aimait la lecture, la musique…la vie. Malgré les épreuves il s’estimait comblé d’avoir vécu avec Reine, sa femme adorée, et leurs 4 enfants. iI se disait aujourd’hui chanceux d’être aimé et entouré de ses filles, son fils et de tous ses petits et arrières petits-enfants….
Il disait souvent que la vie l’avait gâté en lui donnant tout cet amour.
On voulait tous fêter ses cent ans…tous.. sauf lui, dont la maladie, la fatigue, la lassitude se faisaient de plus en plus insistantes, douloureuses. Il en a décidé autrement et a tiré sa révérence ce mardi 10 décembre à l’âge de 98 ans. Au revoir Raymond. Vous nous manquez déjà.