01/06/2020


Mesdames, Messieurs,
Le 15 mars dernier, les électeurs de la commune nous ont accordé leur confiance, élisant tous les membres de notre
Conseil et approuvant, par la même occasion le programme que nous leur avions soumis lors de la campagne électorale.
Notre première tâche a été accomplie; il s’agissait de nous organiser d’abord en désignant le maire et les adjoints, qui
constituent le Bureau. Très rapidement nous nous répartiront dans les différentes commissions
intercommunales et intra - communales dont le rôle ne doit pas être négligé dans la mesure où elles préparent les
délibérations de notre assemblée. J’attache beaucoup d’importance aux travaux de ces instances spécialisées; la
qualité de leurs travaux et de leurs propositions déterminent la pertinence et fiabilité des décisions que nous prenons.
Je voudrais tout d’abord remercier notre doyenne Madame Nicole RAMBIER pour la manière dont elle s’est acquitté
de sa présidence à l’ouverture de cette réunion, ainsi que Madame Pauline MASSON qui l’assiste parfaitement; puis
remercier chacun d'entre-vous de la confiance que vous m’avez témoignée en m’élisant à la présidence de cette
assemblée. Accompagné des adjoints, je m’efforcerai de conduire les débats avec le souci d’entendre les uns et les autres. Toute
opposition peut être constructive et je souhaite qu’il en soit ainsi. Il n’en reste pas moins que les délibérations doivent
reposer sur un vote majoritaire. En bonne démocratie, il nous faudra parfois accepter une orientation qui n’est pas
tout à fait la nôtre, se résoudre à un choix que nous n’aurions ni inspiré ni retenu.
En tout état de cause, quelle que soit notre conviction, le seul souci qui doit nous animer, c’est le développement de
la commune et le bien-être de ses habitants. Pour ce qui est des projets que je vous soumettrai, ils émanent de notre programme électoral et, sauf difficultés
majeures, imprévisibles, souvent liées au financement, il faudra s’y conformer. Les engagements pris devant les
électeurs doivent être tenus. Il faudra aussi faire une place conséquente aux opportunités qui s'offriront à nous;
Il va sans dire que nous ne pourrons pas tout faire en même temps. C’est la raison pour laquelle dans la hiérarchie des urgences, nous lancerons dés que possible la rénovation de la mairie ainsi que le PLU, en septembre, persuadé que ces projets répondent aux attentes prioritaires de nos
concitoyens, je pense également à la création d'un parking au centre de la commune et au garage de Monsieur Raymond MICHEL. Pour ce qui est de la méthode, il s’agit là de notre comportement en tant qu’élu, je souhaite, qu’indépendamment des fonctions qui nous distinguent,
nous exercions notre mandat en restant très proches des habitants, qu’ils appartiennent ou non à notre électorat.
Nous sommes désormais les représentants de tous les citoyens et non pas de quelques-uns d’entre eux.
Dans le même ordre d’idées, il nous encouragerons et soutiendrons la vie associative. Les associations constituent
un relais indispensable à l’action municipale et suscitent la mise en oeuvre de nouveaux projets. S’ajoute à cela, que
leurs activités nous rapprochent de la population. Dans l’immédiat, je vous proposerai prochainement de
recenser nos possibilités financières, de distinguer celles qui sont immédiatement mobilisables pour réaliser les projets
que nous voudrions voir aboutir à court ou moyen terme. Dans six ans nous serons jugés sur ce que nous avons fait,
mais aussi sur ce que nous aurions pu faire. En bonne démocratie, la sanction est électorale. Je souhaite qu’elle
soit positive de manière que nous puissions, pour ceux qui le souhaitent, briguer un nouveau mandat fondé sur un bilan
solide. Nous sommes en ces temps difficiles où pour endiguer l’épidémie l’État a mis en place la situation d'urgence
sanitaire dans laquelle nous vivons. Personnellement je vous invite à la plus grande précaution Tous nos projet
devront être appréhendé avec une grande prudence. Le conseil municipal est en place avec son bureau et
prochainement ses commissions. Nous seront bientôt en ordre de marche. Nous avons un bon programme et partageons la même
volonté de le voir aboutir.
Alors, au travail

Laurent, je te te succède dans cette vieille maison où tu as  occupé le fauteuil de maire qui fut celui depuis le tournant du siècle dernier des BEAUMELLE, des BAYLESSE, des PELADAN, des BRESSON, et de Gilbert BAYLESSE tous titulaires passagers de ce fauteuil. Ils constituent ce que
Jules Renard appelait «le commun des immortels» auquel tu appartiens désormais. Tu as des convictions, tu les défends avec force. Tu as ton indépendance. Plus d'une fois, tu trouveras le courage de t'opposer à ceux qui te sont proches et de prendre, parce que tu penses qu'ils n'ont pas toujours tort, le parti de ceux qui
sont plus éloignés de toi. C'est aussi pour cette raison que les gens t’apprécies. Tu as, lors de ce dernier mandat, réalisé la nouvelle station d’épuration qui sera utilisée par plusieurs générations d'habitants de la commune. Cela semble anodin mais on vois en cette époque d’épidémie combien la salubrité publique et l’hygiène sont au centre même de la vie. Tu as réalisé la rénovation du four qui montre sa grande utilité de la « fête du four » à la bibliothèque. Depuis février 2018, nous sommes lancé dans la rénovation de la mairie, tu as permis de faire toutes les études et les recherches de financement. Une fois réalisée, celle-ci sera également à porter à ton crédit.
En conclusion il est important de rappeler que tu laisses la collectivité sans aucun endettement. Au nom de tous, je voudrais te remercier pour toute l’énergie et la persévérance avec lesquelles tu as mené ce long travail communal. Laurent, de la part de chacun d'entre nous encore merci et bonne route pour la suite.